« Qui doutera que ceux qui souillent le vivant
ne valent pas mieux que ceux qui souillent les morts ? » ¹

“ strophe extraite de « I SING the body electric »
poème du recueil Leaves of grass de Walt Whitman (1855)